LA MELISSE

                               

 

LA MELISSE

 Melissa officinalis

Famille des Labiées

 

Quel joli nom ! Melissa signifie « abeille » en latin. Il faut dire qu’elles sont nombreuses à venir butiner les fleurs blanches de la Mélisse au cœur de l’été ! 

Vous connaissez certainement cette plante médicinale sous son nom populaire de « citronnelle ». Son odeur, vous la connaissez bien : elle repousse les moustiques durant tout l’été !

Ses autres noms populaires, au gré des campagnes : thé de France, herbe au citron, céline, piment des abeilles, piment des mouches… 

Cette simple est originaire des rivages orientaux de la Méditérannée. Charlemagne ordonna que la Mélisse soit plantée dans le jardin de chaque monastère.

Tout bon jardin de curé avait ses plants de mélisse ! 

De nos jours elle se trouve partout en Europe occidentale, essaimant facilement ses graines, poussant à la faveur des vieux murs, des haies, des vignes…. 

Ses grosses touffes odorantes et mélifères forment de beaux coussins qu’il faut tailler à ras à chaque saison. Vivace très envahissante, attention !  

La mélisse est un vrai trésor. Elle calme les angoisses, fait s’endormir les enfants et les agités, chassent les idées noires, calment les douleurs menstruelles des femmes, les maux de tête, aide la digestion, freine les pertes de mémoire (à ce sujet, il a été démontré par de très sérieux scientifique que ses molécules sont actuellement testées dans la fabrication de médicaments anti Alzheimer).

 

Antispasmodique très efficace, elle calme tous les « nœuds » intérieurs : palpitations, cœur qui s’emballe, crispations de nos organes, vertiges, crampes d’estomac, maux intestinaux, insomnie (on dit d’elle qu’elle facilite la venue des rêves), tous maux de ventre, maux de dents, règles douloureuses, migraines, fatigue intellectuelle, crise d’asthme, crise de toux, nerfs en compote… 

Une panacée à avoir sous la main ! 

La mélisse se récolte à la Saint Jean.

Important : le temps doit être sec sinon les feuilles prendraient une vilaine teinte noire et ne seraient pas consommables. 

Faites la sécher soigneusement, à l’air libre, en petits bouquets et rangez la en pot de verre ou de céramique, une fois bien sèches. 

Son goût citronné se marie bien avec la lavande ; elles forment un duo complémentaire très agréable et efficace contre stress, maux de tête, douleurs de règles, insomnie…. 

Mariée avec la menthe, elle sera utile contre les mauvaises digestions, les maux d’estomac, les problèmes intestinaux. 

Recettes : 

Règles douloureuses : 2 bonnes cuillères à soupe de plantes sèches par litre d’eau d’eau froide. Faire chauffer doucement, jusqu’au frémissement. Infuser 10 minutes.

Prendre 2 à 4 tasses par jour.

 

Migraines, nerfs « en pelote », mauvais sommeil, vertiges…( petits dérèglement du parasympathique) : 

Préparer une décoction d’une poignée de plante sèche par litre d’eau. Même procédé que pour l’infusion mais laisser bouillir tout doucement, à petits bouillons, 15 mn.

2 tasses par jour. 

Anti-migraine : avec la décoction faites des bains de pieds et de mains, accompagnés de compresses glacées sur le front. 

En pharmacie, pensez à la célèbre Eau de Melisse des Carmes. En teinture mère elle est très efficace aussi. 

Anti-moustique de notoriété publique, pensez à vous en procurer en pharmacie pour passer un été sans surprise.

Attention : la mélisse est déconseillée aux femmes enceintes.

 A la cuisine : pensez à elle pour parfumer vos poissons ! Utilisez là en pesto, délicieux et facile à faire. 

Pesto de Melisse : un beau bouquet de melisse – ail – huile d’olive – pignons de pin

Mixez l’ensemble à la moulinette, servez !

 

Agnès Moriconi

Cette fiche n'est pas une prescription médicale.